Processus de conception d’une Pergola

Bruno Caillard

Comment concevoir votre pergola ? les étapes à suivre ci-après.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Concevoir une pergola consiste à :

  • créer l’image finale que va prendre la structure à sa place prévue,
  • calculer toutes les sections utiles et les disposer définitivement,
  • voir en détail les dimensions, les distances,
  • les modes de fixation et d’assemblage.

Le processus se divise en deux grandes étapes : les calculs de structure et la réalisation des plans détaillés.

Les calculs de structure

  1. Recherche de la configuration générale de la structure selon les dispositions réelles sur terrain. À cette étape, vous avez déjà en tête l’image de votre pergola, il suffit de prendre les mesures réelles sur le terrain : les façades, la terrasse, etc. Voyez aussi les obstacles éventuels tels que les conduites d’évacuation, les tuyaux d’alimentation, les regards, etc., tous ces éléments peuvent avoir un impact sur les dimensions de votre pergola.
  2. Vous avez alors la forme et les dimensions, il est temps de commencer les calculs de structure. La méthode consiste à déterminer la descente de charge, c’est-à-dire sommer élément par élément la charge à supporter jusqu’à la fondation depuis ceux les plus hauts vers le bas (surcharges climatiques, couvertures (charges permanentes), lattes, chevrons, pannes, poteaux). Bien évidemment, à ce stade, vous savez déjà comment chaque élément sera placé dans l’ouvrage. Pour rappel, voici l’anatomie d’une pergola. Le calcul de cette charge est assez simple dans le cas d’une pergola, il s’agit de la charge sur la toiture. Il suffit d’utiliser l’outil : calcul de la charge sur la toiture. Si votre pergola est sans couverture, vous mettrez « Aucune couverture » dans la case correspondante. Il ne faut pas faire d’erreur sur l’altitude, car cela a un impact important sur la charge Neige. Il n’est pas non plus nécessaire d’être précis au cm près, mais ajouter quelques mètres en cas de doute.
  3. Continuer ensuite par le calcul des chevrons. Le calcul des lattes est le même que pour les chevrons. Utiliser l’outil de calcul de la section du chevron. La portée P est égale à la distance entre deux appuis du chevron, généralement il s’agit de la distance entre deux pannes voisines.
  4. Après les chevrons, c’est au tour des pannes, elles se calculent par la méthode et l’outil décrits dans cet article.
    Attention : ne faites pas l’erreur de confondre le calcul d’une poutre moisée et d’une seule ligne de poutre support (exemple d’une poutre non moisée ou d’une poutre muralière). La largeur d’une poutre moisée à considérer est égale à la somme des 2 largeurs des 2 éléments ; cette valeur (2 x largeur d’un élément) correspond à la valeur d’une seule poutre dans le cas d’une poutre non moisée. Dans le cas d’une poutre muralière, on ne considère généralement qu’un élément d’une faible largeur, même section que la poutre sur poteau si celle-ci a une faible largeur, de façon à pouvoir la fixer facilement sur la façade. Le calcul revient ensuite à répartir et dimensionner les accessoires de fixation selon le choix de la section des tiges filetées et leurs mises en œuvre. La portée pour le calcul de la section de la muralière dépend alors de cette répartition.
    La charge que va supporter les pannes est égale à la surcharge climatique + charge de la couverture + charge des lattes + charge des chevrons selon le cas. Pour avoir la charge des chevrons et des lattes, il suffit de diviser la masse totale des lattes + chevrons au-dessus des pannes par la surface totale englobée par les pannes (utiliser l’unité daN avec 1 daN = 1,02 kg).
  5. En terme de structure bois, il reste les poteaux. En ajoutant la charge des pannes à la somme précédente, vous avez aussi la charge supportée par les poteaux. Utiliser l’outil de calcul de poteau.
  6. Pour les bras de contreventement, la section des chevrons suffit généralement.
  7. Après cette étape, vous avez toutes les sections et longueurs théoriques nécessaires pour partir à la recherche des matériaux réels et disponibles facilement pour votre chantier. Par chance, ces sections disponibles peuvent coïncider avec les sections théoriques, mais peuvent simplement s’en rapprocher. Mais dans la majorité des cas, vous devrez refaire une passe de vérification des calculs en tenant compte des dimensions réelles des pièces effectivement disponibles. Au besoin, vous devrez ajuster quelques paramètres (Voir le deuxième exemple ci-après).

Au fur et à mesure que vous avancez dans les calculs, vous voyez déjà les difficultés de mise en œuvre de chaq[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Les calculs de structure
  • La réalisation des plans détaillés
  • Exemple de conception d'une pergola avec muralière
  • Exemple de conception d'une pergola autoportée
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Méthode de calcul de la charge des chevrons
  • Première vue de ma pergola
  • Surcharge et charge de la toiture
  • Calcul de la section des chevrons
  • Calcul de la section des pannes
  • Calcul de la section des poteaux
  • Bras de contreventement
  • Première vue de ma pergola
  • Résultats de mes recherches
  • Calcul des chevrons et pannes
  • Le résultat


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Je deviens MEMBRE PREMIUM