La pose d'une panne sur poteau - Le guide de construction des PERGOLAS et TONNELLES

La pose d’une panne sur poteau

Bruno Caillard

Quels sont les différents modes de fixation de la panne d’une pergola ? Comment les fixer ?

Types d’assemblage de panne sur poteau

Pose d’une simple panne

Fixation simple par boulon

La panne est directement fixée sur la surface des poteaux. Les forces seront soutenues entièrement par les boulons de fixation. Il est donc essentiel d’assurer la dimension de ces boulons.

Attention : Pour une pose à simple moisage, il faut dès le départ prévoir la section des tiges filetées, si vous voulez un jour couvrir définitivement votre pergola, en tenant compte de la charge de cette couverture, de l’éventuelle charpente supplémentaire, ainsi que de la surcharge d’exploitation de votre région.

Encoche sur poteau et fixation par boulon

Cette panne moisée est placée sur le poteau avec une encoche. Cette encoche supportera une partie de la charge en la transmettant directement au poteau. La charge restante est transmise par les boulons au poteau.

Pose d’une panne moisée

Voir cet article à la partie "Moisage sur poteau".

Maintenant, il arrive que la pergola nécessite de longues portées pour pouvoir n’utiliser qu’une seule pièce de panne sur toute la largeur de l’ouvrage. Dans ce cas, il faut donc fixer deux pièces sur un seul poteau et ainsi permettre de diviser les portées des pannes. On a la technique de "fixation bout-à-bout" et "d’enture à mi-bois verticale".

Fixation bout-à-bout

Fixation bout-à-bout des deux pannes

La fixation bout à bout consiste à disposer les deux bouts des deux pannes à fixer et à les fixer de façon indépendante l’une de l’autre sur le poteau.

Pour pourvoir fixer convenablement les deux pannes sur un seul poteau, il faut que ce dernier ait une section suffisante. En effet, la fixation par boulonnage sur une faible section peut entraîner l’éclatement du bois.

La section du bois n’étant pas réduite à la fixation, ce type de fixation convient pour une plus grande charge à supporter.

Enture à mi-bois verticale

Enture à mi-bois verticale

Cette technique consiste à créer une enture verticale sur les deux pièces et à les fixer ensemble sur un poteau.

Les avantages sont :

  • solidarisation des deux pannes aboutées, donc plus de résistance pour la structure portante de l’ouvrage,
  • centralisation des boulons sur le poteau, ce qui permet de minimiser le risque de cassure du poteau lors de la mise en oeuvre et en même temps améliore sa tenue dans le temps,
  • économie de boulons de fixation.

Le principal inconvénient est la faiblesse de l’épaisseur restante face à l’effort de cisaillement qu’elle reçoit. Cette technique est donc recommandée pour un ouvrage avec couverture légère et se trouvant dans une zone 1 ou 2 en terme d’enneigement. Elle convient parfaitement pour une pergola.

Pour réaliser l’enture, on peut utiliser la même technique que la réalisation de l’encoche mi-bois.

Préparation des pannes

Pour montrer comment on fixe une panne sur un poteau, on va prendre directement le cas d’un moisage simple.

Équerrage d’une extrémité

Cette première doit être un réflexe pour tout travailleur du bois. On prend l’équerre sur un côté de la panne et on coupe avec une scie circulaire ou égoïne.

Découpage de la panne à sa longueur

A partir du côté équerré précédent, prendre la longueur de la panne, équerrer et découper.

Repérage des trous de fixation aux deux extrémités

Cette étape suppose l’utilisation de boulon pour fixer les bras de contreventement.
A partir des deux bouts de la panne, faites des repères aux distances x1, x2 et x3.
Elles correspondent respectivement à la distance du centre du trou de fixation aux poteaux par rapport aux bouts de la panne, à la distance du centre du trou de fixation des bras de contreventement et au décalage du centre du trou par rapport aux côtés de la panne.

Trous borgnes
  • 1 : Perçage des trous borgnes ==> Si voulez que les fixations soient apparentes, à la surface des pannes, sauter cette étape.
    A l’aide d’une mèche à bois plate de diamètre supérieur à celui de la rondelle, percer à partir du centre des trous à une profondeur = épaisseur de l’écrou + épaisseur de la rondelle + marge de longueur de la tige.
  • 2 : Perçage des trous de tiges filetées ==> avec un foret à bois au diamètre de la tige filetée, percer la panne. La mèche plate a normalement laissé une empreinte matérialisant le centre du trou borgne.
Coupe de la zone de fixation de la panne avec et sans trous borgnes (cas d’un moisage)
  • a : poteau
  • b : panne
  • c : tige filetée
  • d : rondelle
  • e : écrou
  • f : trou borgne
Coupe de la zone de fixation de la panne au poteau avec et sans trous borgnes (cas d’une simple panne)
  • a : poteau
  • b : panne
  • c : tige filetée
  • d : rondelle
  • e : écrou
  • f : trou borgne

Préparation de la tête du poteau dans le cas du moisage avec encoche

On a vu au préalable de cet article qu’il existe quelques types d’assemblage d’une panne sur un poteau. Voyons le principe commun de mise en œuvre avec la création d’une encoche.

  • Il s’agit en premier lieu de prendre les repères sur place pour éviter de mauvaise surprise sur l’horizontalité des pannes.
Prendre le repère pour panne à la hauteur prévue
  • x : hauteur à partir du haut du poteau et la face basse de la panne

Mesurer à partir du haut du poteau la face basse de la panne. Tracer ensuite avec une équerre ce repère sur toute la largeur du poteau.

Repérer la position de la panne sur l’autre poteau

Il faut être deux pour cette étape. Une première personne tient la panne exactement sur la ligne de repère précédente et une seconde prend l’horizontal de la même panne en plaçant un niveau à bulle au-dessus de la panne.
Tracer le repère au crayon et mener un trait complet sur toute la largeur avec une équerre.
Si vous n’avez pas quelqu’un pour vous aider, fixer provisoirement une pointe assez longue sur le premier repère et reposez-y la panne.

  • Ensuite de tracer la ligne de découpe de l’encoche toujours sur place.
Tracer l’épaisseur de l’encoche

Mesurer l’épaisseur de l’encoche sur les 2 faces latérales.

  • Enfin, de réaliser l’encoche en enlevant la partie excédente.

Pour plus de détails, consulter cet article.

Montage des pannes

Pour ce faire, revenons au cas du moisage simple.

Créer des supports temporaires

A l’aide d’un serre-joint, fixer deux tasseaux de part et d’autre des deux faces du poteau sous les traits de repère précédents. Faire de même pour l’autre poteau.

Fixer les pannes provisoirement avec des serre-joints
  • L1 : distance entre les deux extrémités des poteaux
  • L3 : porte à faux

Avec au moins deux serre-joints, serrer les deux pannes contre le poteau. Assurez-vous que les porte-à-faux sur les côtés sont à la bonne longueur.

Percer les poteaux

1. Avec un long foret à bois de même diamètre que la tige filetée, percer les poteaux au travers de la panne. Efforcez-vous d’être bien dans l’axe. Ne cherchez pas à traverser du 1er coup car vous risquerez d’arriver de travers sur l’autre face. Allez seulement jusqu’à mi-largeur du poteau.

2. Passer de l’autre côté et achever le perçage.

Insérer les boulons de fixation

1. Insérer la tige filetée. Pour préparer la tige filetée, consulter cet article.
2. Insérer les rondelles dans les trous borgnes.
3. Visser les écrous et serrer fortement. Pour l’usage d’une tige filetée, il faut contrer le serrage avec une clé de l’autre côté de l’écrou tandis qu’une autre clé sert.

Enlever les serre-joints et les supports temporaires
  • 1 : Enlever tous les serre-joints.
  • 2 : Supprimer les supports temporaires.

Voilà le résultat ! ça commence à prendre forme.