Calcul de la section d'une panne - Le guide de construction des PERGOLAS et TONNELLES

Calcul de la section d’une panne

Bruno Caillard

Comment calculer la section d’une panne autoportée d’une pergola ?

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Comment le remplir ?

Pour la vérification et calcul des poutres, il faut remplir le formulaire en trois parties que vous trouverez sur cette page

Formulaire poutre 1/3 :

  • Choisissez les dimensions de votre poutre, soit en saisissant directement sur les cases "b" et "h", soit en regardant sur la liste des sections commerciales courantes proposées.
  • Remplissez ensuite la case "P" qui est la portée de la poutre, c’est la distance entre 2 appuis.
  • La charge permanente sur la poutre : c’est la charge répartie sur la poutre.
    Exemple : soit 500 kg/m3, la masse volumique du bois massif, la charge au m² des chevrons est : 7 chevrons x 0,030 m x 0,10 m x 3 m x 500 kg/m3 = 31,5 kg à répartir sur toute la surface de la pergola. Posons 4 x 3 m = 12 m² la surface d’un pergola. Au final, on a une charge permanente de chevron de 31.5kg / 12m² = 2,63 kg/m².
  • Classe de résistance de la pièce : sélectionner la qualité du bois que vous allez acheter.
  • Choix du type de charge sur la poutre : elle relève du bon sens, mais le plus souvent, les forces sont réparties sur la poutre.

Formulaire poutre 2/3 :
Cela dépend du choix du type de charge sur la poutre.

  • Charge uniformément répartie : La charge d’exploitation totale sur la poutre est obtenue en calculant d’abord la surcharge climatique avec cet outil et en multipliant les résultats par l’entraxe des poutres.
  • Charges ponctuelles Q1, Q2, Q3 : elles sont obtenues en utilisant la formule "nombre de chevron x base du chevron x hauteur du chevron x Longueur du chevron x masse volumique du bois".

Formulaire poutre 3/3 :
Terminer par le choix des différentes caractéristiques de mise en oeuvre, puis calculer. N’hésiter pas à revenir au formulaire 1/3 si les dimensions sont insuffisantes pour supporter les forces appliquées sur les poutres.

Cas d’une poutre simple
Cas d’une poutre moisée
  • 1 : Poutre moisée de devant (extérieure)
  • 2 : Poutre moisée de derrière (intérieure)
  • Pp : Portée des poutres moisées
  • Lp : Longueur des poutres moisées

Dans le cas d’une poutre moisée, le principe de calcul reste le même sauf que la largeur de la section est seulement divisée par 2 : largeur d’une seule poutre = 2 x largeur d’un élément de poutre moisée.

Concernant l’entraxe, il se situe au milieu de l’axe des 2 éléments de la poutre moisée même si ces 2 éléments sont distants de quelques centimètres généralement.

Explication des charges pour les poutres aux extrémités


Répartition des charges en présence de poutres intermédiaires
  • 1 : Charge induite par la surface verte
  • 2 : Charge induite par la surface bleu

Une poutre intermédiaire reçoit les deux demi-charges des surfaces qu’elle supporte de part et d’autre. Elle supporte donc l’équivalent d’une surface entre deux poutres.

Par contre, une poutre à l’extrémité ne supporte qu’une demi-charge ; l’autre demi-charge étant supportée par l’autre p[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Comment le remplir ?
  • Explication des charges pour les poutres aux extrémités
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Cas d’une poutre simple
  • Répartition des charges en présence de poutres intermédiaires
  • Répartition de la charge en absence de poutres intermédiaires
  • Cas d’une poutre moisée


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Je deviens MEMBRE PREMIUM