Anatomie d’une pergola

Bruno Caillard

Pour avoir un langage commun pour toute la suite de ce guide, présentons les différents éléments constitutifs d’une pergola. Ne négligez pas cette étape et ne vous précipitez pas dans la construction sans bien connaitre et comprendre chaque pièce.

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Eléments constitutifs d’une pergola adossée
  • 1 : Poteau
  • 2 : Poutre porteuse
  • 3 : Poutre muralière
  • 4 : Chevron
  • 5 : Jambe de contreventement
  • 6 : Latte
  • 7 : Cache de pied (finition)
Eléments constitutifs d’une pergola autoportée
  • 1 : Poteau
  • 2 : Poutre porteuse
  • 3 : Chevron
  • 4 : Jambe de contreventement
  • 5 : Latte
  • 6 : Cache de pied (finition)
  1. Poteau : c’est l’élément porteur de toute la charge de la pergola. Avec sa direction verticale, les fibres n’auront pas du mal à supporter la charge. Sa section dépend aussi des sections des poutres porteuses qui lui seront fixées.
  2. Poutre porteuse : comme son nom l’indique, c’est aussi un élément porteur. Une poutre porteuse est la pièce, généralement horizontale, reportant les charges des chevrons, des lattes, de la couverture et les surcharges sur les poteaux. Ses dimensions doivent être particulièrement vues avec attention car elle travaille à la fois en compression, en traction et en cisaillement. Elle est fixée directement sur le poteau.
  3. Poutre muralière : la poutre muralière diffère de la poutre porteuse par sa fixation directement au mur d’une maison. La charge est donc supportée par la façade de ce bâtiment. Il faut alors bien connaitre le matériau de la façade avant de se lancer dans le choix d’une poutre muralière. C’est la poutre muralière qui confère à la pergola son caractère autoportant ou adossée.
  4. Chevron : généralement positionné à l’horizontale, il surmonte la poutre porteuse et lui transmet la charge. A son tour, il supporte les lattes, la couverture et les surcharges.
  5. Jambe de contreventement : son rôle est de contrer l’effort combiné du vent qui est un des ennemis de la pergola. Elle est fixée soit sur le poteau et la poutre porteuse, soit seulement sur le poteau et parfois sur le poteau et le chevron.
  6. Latte : elle est facultative mais peut être ajoutée au-dessus du chevron pour apporter une touche d’esthétisme à la pergola, pour augmenter l’ombrage, ou pour servir de support à des plantes grimpantes. La latte est placée perpendiculairement ou en biais par rapport au chevron selon votre goût.
  7. Cache de pied (finition) : imaginer un poteau à 10 cm du sol surplombant un pied de poteau. Il faut cacher ce dernier par la cache de pied en apportant en même temps une bonne finition et une sécurité pour les passants. Sa hauteur varie selon les dimensions du pied de poteau.
La quincaillerie d’une pergola
  • 1 : Cheville à béton
  • 2 : Tire-fond
  • 3 : Pied de poteau
  • 4 : Rondelle
La quincaillerie d’une pergola
  • 1 : Vis à bois
  • 2 : Pointe
  • 3 : Tige filetée
  • 4 : Écrou


  1. Pied de poteau : il sert à fixer le[...]
    ...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Eléments constitutifs d’une pergola adossée
  • Eléments constitutifs d’une pergola autoportée
  • La quincaillerie d’une pergola
  • La quincaillerie d’une pergola


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Je deviens MEMBRE PREMIUM