Les lames orientables pour pergola bioclimatique

Bruno Caillard

Ce nouveau et séduisant système permet de moduler la lumière à la façon d’un store vénitien. Comment ça marche ? Comment le fabriquer soi-même ?

Voici un extrait gratuit du guide de construction :

Cet ingénieux système permet à l’utilisateur de gérer la quantité de lumière traversant la couverture de la pergola.. En Hiver ou au début du printemps, on peut orienter les lames de telle façon que les rayons solaires pénètrent au maximum. Mais à l’été, les lames peuvent être totalement refermées pour occulter totalement le soleil. La couverture est étanche si les lames sont refermées.


Pergola à lames orientables manuel
Tonnelle en bois de Douglas avec lames orientables


Les modèles industriels

Les modèles vendus dans le commerce sont réalisés en aluminium. Ils peuvent s’adapter à une pergola existante, en bois, en fer forgé, par le dessus ou par le dessous. Les lames sont mobiles sur un angle de 160°.

Certains modèles sont équipés de lames ayant un profil très spécial (voir vidéo ci-dessus) qui permet d’assurer l’étanchéité même avec une pente nulle.

La plupart des stores sont équipés d’une télécommande avec plusieurs positions mémorisés. Une centrale météo peut être couplée pour automatiser la fermeture des lattes en cas de forte pluie. Ces équipements gonflent la facture, alors qu’un simple système à manivelle manuelle pourrait convenir.

Il n’existe pas encore de kits adaptables à toutes situations. Vous devrez faire appel à un artisan storiste, qui viendra prendre les dimensions, fabriquera votre store en atelier, puis viendra vous l’installer sur place.

Mais toute cette débauche de technologie a un prix, et il est exorbitant : environ 700 € / m², pose comprise. Est-ce bien raisonnable ?

Un autre inconvénient : ce système en aluminium a une allure très technique. Il conviendra dans un environnement très contemporain mais il risque de dénaturer l’aspect une belle pergola en bois ou en fer forgé.

Alors pourquoi ne pas le fabriquer vous-même ?

La pergola bioclimatique, hum hum !

J’ai vu des prospectus dans lesquels il était fait mention de "pergola bioclimatique". On vous y explique que grâce à la modulation de la lumière, vous allez limiter l’échauffement sur votre terrasse, et que par conséquent vous allez faire des économies d’énergie. Un peu plus, on vous convaincrait que vous allez gagner de l’argent et faire des économies d’impôts.

Ne soyez pas dupe de ce marketing à la mode, c’est de la poudre aux yeux. Certes, ce système permet de limiter l’échauffement, mais c’est dans une certaine limite. Vous ne rafraichirez pas l’air ambiant, contrairement à des plantes grimpantes par exemple.

Quand bien même, vous réduiriez la consommation d’énergie de votre climatisation, si vous en aviez une, l’amortissement du surcoût d’un tel équipement ne pourrait se faire que sur plusieurs centaines, voir milliers d’années.

Ce système est confortable et pratique. C’est un fait établi. Mais Messieurs les industriels, n’en faites pas trop de même.

Fabriquer le store à lamelles orientables vous-même

Schéma de principe
Motorisation des lames orientables


Bien que le principe reste simple, la réalisation est très technique. Réaliser un tel système en partant de rien n’est pas à la portée de tous les bricoleurs.

Dans un premier temps, on peut envisager sans motorisation, au moins pour faire un prototype et se rendre compte des difficultés.

Pour le matériau des lames :

  • l’aluminium n’est pas à la portée d’un bricoleur, à moins qu’il ne travaille dans une entreprise tôlerie alu.
  • l’acier est possible, mais le poids risque d’être rédhibitoire.
  • le bois est le choix qui semble le plus raisonnable, et le plus esthétique. Mais quelques considérations sont à prendre en compte :

Le bois ne dilate pratiquement pas en longueur mais il peut travailler, se vriller. Cela peut induire des contraintes importantes sur les axes de rotation de la lame, et rendre le pivotement plus difficile. Multiplier par le nombre de lames, cela peut carrément empêcher la mobilité des lames. Une idée consiste à monter la lame de bois sur profilé en acier. C’est ce profilé qui fait l’axe de rotation et il peut absorber une partie des déformations de la lame en bois. On ne prendra une lame ni trop fine pour limiter les déformations, ni trop épaisse pour limiter le poids et l’intensité des contraintes. On choisira une essence réputée stable, exempte de nœuds pour les résineux.

La fabrication des lames représente une première difficulté. Mais c’est surtout le le système mécanique de support et d’orientation des lames qui constitue le plus gros défi. Autant le dire de suite, réaliser soit même ce dispositif, à base d’éléments mécaniques standards, est quasiment impossible, ou ne permet pas d’obtenir un résultat durable. Heureusement, il existe désormais des kits fait pour cela, à la portée de tous. Nous avons expérimenté le SAM-KIT et obtenu des résultats excellents pour un coût très réduit en comparaison des produits industriels clé-en-main.

Pergola bioclimatique réalisée grâce au SAM-KIT

Lames en aluminium

Pergola contemporaire réalisée avec SAM-KIT

Lames en bois


Plus d’infos sur ce système de lames orientables en kit : SAM-KIT

[...]

...Il y a une suite !

Pour lire la suite de l'article, devenez Membre PREMIUM

  • Ainsi vous découvrirez :
  • Les modèles industriels
  • La pergola bioclimatique, hum hum !
  • Fabriquer le store à lamelles orientables vous-même
  • Et de nombreuses illustrations haute-définition :
  • Pergola à lames orientables manuel

  • Schéma de principe


  • Tonnelle en bois de Douglas avec lames orientables

  • Motorisation des lames orientables

  • Pergola bioclimatique réalisée grâce au SAM-KIT

  • Pergola contemporaire réalisée avec SAM-KIT


  • mais aussi le téléchargement du guide de construction COMPLET au format PDF, les vidéos de formation exclusives, les outils de calculs, les composants SKETCHUP, etc. etc.

    Je deviens MEMBRE PREMIUM