Comment restaurer la gloriette au fond du jardin ?

Ange

A cet endroit du jardin, le soleil est trop chaud à la belle saison et la gloriette n’a gardé au fil du temps qu’un usage décoratif. Longtemps abandonnée, la vieille gloriette en bois pourrait bien renaître de son passé pour en faire un petit pavillon de jardin à l’abri du soleil et des intempéries. Les enfants seront ravis d’en faire leur cabane à mystère à l’abri des regards des grands.

La toiture est à refaire et les bois de structure sont grisés par le temps. Les tuiles de bois lui donnent un aspect à la fois champêtre et romantique qu’il faudra conserver. Sa forme carrée permet de la traiter comme une véranda en fermant les parois verticales avec des vitres ou des pans opaques recouverts si besoin de verdures.

Une vérification de la solidité des chevrons et des lattes de la charpente est indispensable. Les bois qui sont encore en état seront traités par précaution contre les insectes volants et rampants avec un traitement xylophage à usage professionnel. On trouve désormais des produits 100% biodégradables et sans composés organiques volatils (COV), sans toxicité pour l’environnement qui ont la particularité d’empêcher la reproduction des insectes en agissant sur leur métabolisme en déréglant leur orientation, leur alimentation et leur reproduction. Ce sont des substances à base végétales qui éliminent les œufs, les larves et les chrysalides de la plupart des espèces.

Pour éviter que la chaleur ne s’accumule dans les tuiles de la toiture, on placera au dessus de la charpente un panneau en fibre de bois, isolant et rigide, entre 20 et 40 cm d’épaisseur qui fera à la fois office de pare-pluie et qui absorbera un maximum de chaleur. Des tasseaux de 4 cm seront positionnés par dessus pour créer une lame d’air permettant une ventilation naturelle de haut en bas pour évacuer l’air surchauffé. Sur les tasseaux seront cloués les bardeaux de bois.

Pour assurer une protection du bois qu’il s’agisse des poteaux de l’ossature, des pièces de la charpente ou des bardeaux en bois de la toiture, on utilisera un saturateur d’huile pour l’extérieur à usage professionnel. Ici aussi le choix d’un produit écologique est possible. Les saturateurs sont constitués d’extraits secs issus des végétaux, adaptés à toutes les essences de bois. Les saturateurs nourrissent et protègent les surfaces durablement contre le grisaillement : vérandas, bardages et huisseries et mobiliers de jardin grâce à leurs qualités hydrophobes. Ils contribuent aussi à la stabilité dimensionnelle du bois.

Pour la dernière touche de l’aménagement, le choix de plantes grimpantes de type clématite et glycine devrait apporter une fraicheur bienveillante, qui favorisera un micro-climat grâce à leur évaporation.